Dimanche 21 octobre 2018

L'essentiel de la quinzaine : Roland-Garros, le Musée-promenade Marly inondé, les musées du Royaume-Uni, la pyramide de Khéops

Par Nathalie Eggs · Le Journal des Arts

Le 25 octobre 2016 - 321 mots

Roland-Garros reprend les travaux
PARIS -
Le tribunal de grande instance de Paris a confirmé le 18 octobre l’ordonnance du 14 octobre de la 3e chambre civile autorisant la reprise des travaux d’extension de Roland-Garros sur le site classé des Serres d’Auteuil, comme le demandait la Fédération française de tennis. Les héritiers de l’architecte des serres, Jean-Camille Formigé, requéraient la suspension des travaux en attendant l’examen au fond des procédures, fixé au 3 novembre. Pour ces derniers, la construction d’un court semi-enterré de 5 000 places constitue une atteinte au droit moral de l’architecte.

Le Musée-promenade Marly inondé
LOUVECIENNES -
Le Musée-promenade de Marly-le-Roi à Louveciennes a été inondé le 15 octobre après une rupture de canalisation. L’eau s’est infiltrée dans les sous-sols du musée, où se trouvent les réserves et l’espace d’exposition temporaire, endommageant 300 œuvres sur les 3 000 conservées au musée. Le musée doit rouvrir ses portes en janvier 2017 après travaux.

3 millions de visiteurs en moins dans les musées du Royaume-Uni
LONDRES -
Alors que la cinquantaine de musées soutenus par le ministère de la Culture britannique à travers le pays a accueilli 49,6 millions de visiteurs entre septembre 2014 et septembre 2015, ce chiffre a chuté à 46,3 millions sur la même période en 2015-2016, soit une baisse de 6 % de la fréquentation sur une année, et ce malgré un record du nombre de touristes. À Londres, la National Gallery (-5,3 %), le V&A (-10,9 %) ou la Tate Britain (-19 %) sont particulièrement touchés. Les uns expliquent cette baisse par la menace terroriste, les autres par la programmation et la météo.

Des cavités cachées dans la pyramide de Khéops
LE CAIRE - La pyramide de Khéops située sur le plateau de Gizeh (Égypte) recelerait deux cavités inconnues, a annoncé le 15 octobre la mission scientifique en charge du projet « ScanPyramids ». L’une se situe sur l’arête nord-est de la pyramide, à environ 105 mètres du sol, l’autre derrière la face Nord. La forme précise, la taille et la position exacte de cette découverte restent à préciser.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°466 du 28 octobre 2016, avec le titre suivant : L'essentiel de la quinzaine : Roland-Garros, le Musée-promenade Marly inondé, les musées du Royaume-Uni, la pyramide de Khéops

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque