Samedi 28 novembre 2020

Les Tchèques au chevet du patrimoine irakien

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 23 juin 2006 - 96 mots

PRAGUE - Un laboratoire spécialisé dans la restauration des œuvres sur papier vient d’être offert par la République tchèque à l’Irak.

Celui-ci sera installé dans un premier temps à l’université d’Erbil, au nord du pays, avant de rejoindre Bagdad. Il permettra de restaurer des documents de la Bibliothèque nationale de Bagdad et des Archives de Bagdad, détériorés lors de la chute du régime de Saddam Hussein. Ce laboratoire a été conçu par la société tchèque Gema Art Group, spécialisée dans la restauration, et qui collabore avec l’Irak depuis 2004, notamment en termes de formation des chercheurs.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°240 du 23 juin 2006, avec le titre suivant : Les Tchèques au chevet du patrimoine irakien

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque