Mercredi 17 octobre 2018

Les poilus à Meaux

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 27 avril 2010 - 185 mots

MEAUX - Le Musée de la Grande Guerre, à Meaux, devrait ouvrir ses portes le 11 novembre 2011 sur les lieux mêmes de la bataille de la Marne de septembre 1914.

La première pierre de ce futur musée d’une surface 7 000 m2 a été posée le 17 avril au pied du Monument américain offert à la France en 1932 en mémoire des soldats tombés pendant les deux batailles de la Marne (1914 et 1918). Le projet, d’un budget global de 26 millions d’euros, a été confié à l’architecte français Christophe Lab.

« Ce sera un musée mondial où l’on parlera de 28 pays belligérants ou neutres, pas seulement des combats et des soldats, mais également des femmes et des enfants, du rationnement, des soldats des colonies de l’Empire français et des prisonniers de guerre », a expliqué Jean-Pierre Verney, ancien fonctionnaire au ministère des Anciens Combattants. Ce spécialiste reconnu de la Première Guerre mondiale a cédé à la Ville de Meaux sa collection de 50 000 objets et documents réunis pendant plus d’une quarantaine d’années, un don qui a permis la création du musée.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°324 du 30 avril 2010, avec le titre suivant : Les poilus à Meaux

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque