Dimanche 8 décembre 2019

Renaissance

Les doutes sur la paternité du « Salvator Mundi » augmentent

Par Julien Tribut · Le Journal des Arts

Le 6 juin 2019 - 83 mots

New York. La « disparition » du tableau acquis 450 millions de dollars par un prince saoudien n’a fait qu’accroître les interrogations sur l’auteur du tableau. Cette fois, c’est une conservatrice du Metropolitan Museum, Carmen C. Bambach, qui non seulement dénonce l’utilisation abusive de son nom par la maison de ventes, mais en plus considère que le tableau est essentiellement de la main d’un assistant de Léonard. Le maître florentin aurait apporté seulement quelques retouches. Cette affirmation figure dans un ouvrage à paraître fin juin.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°525 du 7 juin 2019, avec le titre suivant : Les doutes sur la paternité du « Salvator Mundi » augmentent

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque