Dimanche 25 février 2018

Les Brèves : Une exceptionnelle statuette funéraire chinoise pour le Musée Cernuschi...

Paris - Le Musée Cernuschi s’enrichit d’une importante statuette funéraire chinoise, La Grande oie couchée des Han de l’Ouest (IIe-Ier siècles avant J.-C.), grâce à un don de la Fondation Elf. Cette terre cuite a pu conserver sa polychromie originale, à peine atténuée par le temps, faite d’un rose puissant, de vert malachite et d’ocre rouge.
La pièce est également exceptionnelle par sa taille, presque cinquante centimètres de long. Il n’y aurait pas d’autre équivalent à cette œuvre, dont l’origine précise reste inconnue (Chine du nord, sans doute), si ce n’est une pièce conservée au Metropolitan Museum of Art de New York.


Joachim Pissarro quitte la Fondation de l’Hermitage.
Moins d’un an après sa nomination comme conservateur de la Fondation de l’Hermitage, Joachim Pissarro quitte l’institution de Lausanne. Ce brusque départ, annoncé avant l’ouverture de l’exposition "Les peintres de Zborowski", dont M. Pissarro est l’un des commissaires (lire le JdA de juin) a surpris, et a fait naître des rumeurs de divergences entre le conservateur et le conseil d’administration de la Fondation. M. Pissarro dément ces rumeurs et justifie sa démission par sa volonté de reprendre la révision du catalogue raisonné Pissarro, inachevée après la mort de John Rewald. "Il faut faire des choix dans l’existence,  affirme-t-il, j’ai préféré me plier à un devoir moral et familial". De son côté, la Fondation a précisé dans un communiqué que "c’est d’un commun accord"  qu’elle et son conservateur "ont décidé de mettre fin à leur collaboration". L’exposition d’hiver de la Fondation sera consacrée au sculpteur Edouard-Marcel Sandoz, et sera inaugurée le 18 novembre.

Brigitte Hedel-Samson, inspecteur à la Délégation aux arts plastiques, a été nommée conservateur du Musée Fernand Léger à Biot, qui vient de rouvrir ses portes.

Jean-Hubert Martin, ancien directeur du Musée national d’art moderne (Centre Pompidou) devrait prendre la tête du Musée des arts d’Afrique et d’Océanie. La direction de l’établissement de la Porte Dorée est vacante depuis le départ d’Henri Marchal.

Jean-René Gaborit, conservateur en chef du département des sculptures du Louvre, pourrait succéder à Alain Erlande-Brandenburg – devenu directeur des Archives  de France- à la direction du Musée national du Moyen-Âge, Thermes de Cluny.


Un portrait de Max Jacob pour le Musée d’Orléans
Le Musée des beaux-arts d’Orléans, qui possède un important fonds Max Jacob, a acquis un portrait du poète réalisé par Jean Metzinger en 1913. Le poète et l’artiste s’étaient rencontrés en 1907. Cette acquisition, d’une valeur de 270 000 F, survient alors que le musée présente jusqu’à la mi-septembre  une importante exposition, "Max Jacob, l’archange foudroyé", à l’occasion du cinquantième anniversaire de la mort du poète au camp de Drancy.

Saint-Denis : polémique autour d’une grille
Une polémique s’est engagée entre le maire de Saint-Denis, Patrick Braouezec, et le ministre Jacques Toubon qui refuse la destruction d’une grille et d’un muret enserrant la façade nord de la basilique. Pour le maire cette disparition achèverait, avec la création d’une place piétonne, l’aménagement du quartier. Il s’appuie sur des engagements pris autrefois, selon lui, par la direction du Patrimoine. Jacques Toubon réfute ces arguments et affirme inscrire son refus dans "le simple respect des principes élémentaires de la loi de 1913, qui protège la destruction de tout immeuble classé".

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°5 du 1 juillet 1994, avec le titre suivant : Les Brèves : Une exceptionnelle statuette funéraire chinoise pour le Musée Cernuschi...

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque