Lundi 17 décembre 2018

Les Brèves : Poussin, Detroit Institute of Fine Arts, Musée Fenaille de Rodez...

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 13 juin 1997 - 362 mots

Le tableau de Poussin, Temps calme, acquis au mois d’avril par le Getty Museum (lire le JdA n° 37, 2 mai 1997) pour une somme estimée à 15 millions de dollars (85 millions de francs), est soumis à un report de licence d’exportation. Dans le cas où un collectionneur ou un musée britanniques se déclareraient intéressés avant la mi-juin, ils pourraient bénéficier de quatre mois supplémentaires pour réunir la somme nécessaire à l’achat de ce paysage, mis en vente par les trustees de Sudeley Castle.

Le Detroit Institute of Fine Arts, l’un des cinq plus importants musées des beaux-arts américains, est confronté à de sérieuses difficultés financières qui pourraient "remettre en cause son avenir" , selon le président de la Detroit Arts Commission, Alfred Taubman. L’État du Michigan a encore diminué sa subvention de 1,4 million de dollars en 1996, après les coupes drastiques de 1991 qui avaient vu le budget du musée passer de 23 à 16 millions de dollars. Ces mesures s’étaient traduites par le licenciement de cent quarante employés, la réduction de moitié des horaires d’ouverture et l’ouverture alternée des salles d’exposition. En quinze ans, la dotation du musée est passée de 20 à 70 millions de dollars, mais celle-ci devrait atteindre au minimum 160 millions de dollars afin de générer des interêts suffisants pour compenser la baisse des subventions publiques.

Le Musée Fenaille de Rodez, qui possède le plus important ensemble français de statues menhirs, et notamment la célèbre Dame de Saint-Sernin, va voir sa surface d’exposition passer de 600 à 1 200 m2 d’ici l’an 2000. L’agence parisienne d’architectes Dubois, Mazaud, Tardu, associée à Bastide & Blanc et Holderbach, de Rodez, a été désignée par le District du grand Rodez pour conduire cette opération, estimée à 50 millions de francs.

Le graphiste Massin, lauréat de l’International Book Award 1997, a décidé de confier ses archives à la bibliothèque de Chartres. Auteur des couvertures des collections Folio, L’imaginaire, Poésie… pour Gallimard, cet ancien directeur artistique des éditions de la rue Sébastien-Bottin (de 1958 à 1978) a constitué un fonds de 2 000 livres et revues, affiches, dossiers de fabrication, diapositives et enregistrements sonores, qui seront mis à la disposition des chercheurs.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°40 du 13 juin 1997, avec le titre suivant : Les Brèves : Poussin, Detroit Institute of Fine Arts, Musée Fenaille de Rodez...

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque