Samedi 24 février 2018

Le Sueur quitte son club londonien pour la National Gallery

Par Martin Bailey · Le Journal des Arts

Le 29 juillet 2008

Un tableau d’Eustache Le Sueur, Alexandre et son médecin, va bientôt rejoindre la National Gallery, à Londres. Malgré l’opposition du Westminster Council, le musée a été autorisé par le Planning Committee à acquérir et à déplacer ce dessus-de-porte conservé depuis deux cents ans dans le même hôtel particulier, classé monument historique.

LONDRES (de notre correspondant) - Depuis près de deux siècles, une peinture d’Eustache Le Sueur, Alexandre et son médecin (1674), décore l’élégant hôtel du 4 St James’s Square, racheté il y a deux ans par le Naval and Military Club. Pendant les travaux de rénovation, le nouvel acquéreur l’a prêtée à la National Gallery, où un examen a révélé un chef-d’œuvre. Le musée a alors proposé au club un peu plus de 400 000 livres sterling (environ 4 millions de francs) pour conserver le tableau. Mais le Westminster Council s’est opposé à la transaction, faisant valoir que la peinture, accrochée dans cet hôtel particulier depuis 1798, en était partie intégrante et bénéficiait à ce titre du statut de monument historique. Le Naval and Military Club a rétorqué qu’Alexandre et son médecin n’était utilisé en dessus-de-porte que depuis les années 1850 et qu’il n’avait jamais été question de présenter cette composition circulaire dans son cadre ovale actuel. Deux autres arguments ont dû convaincre le Planning Committee : la difficulté à regarder une œuvre placée à plus de quatre mètres du sol et les risques de conservation, la Grande Salle étant destinée à devenir la salle à manger du club.

Le comité a donc permis le retrait du tableau, à la condition qu’il soit acheté par la National Gallery et remplacé par une reproduction. Reste à obtenir l’approbation du Fonds du Patrimoine, qui devrait être accordée à la fin du mois. La peinture sera alors nettoyée puis exposée dans son nouveau lieu d’accueil. Le Naval and Military Club n’envisage pas de retirer l’autre tableau important de la Grande Salle, la Continence de Scipion par Amigoni.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°81 du 16 avril 1999, avec le titre suivant : Le Sueur quitte son club londonien pour la National Gallery

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque