C'est dans un an ou presque

Le style aztèque

Le Journal des Arts

Le 24 juin 2005

Riche de 97 pièces, la collection des sculptures aztèques du Musée du quai Branly fait l’objet du premier catalogue raisonné de l’institution. Réalisées en pierre volcanique, grise ou gris rougeâtre, voire dans une pierre verte plus fine, en jadéite et pyrite, les œuvres de la collection, datant de 1350 à 1521, proviennent en majorité de temples de la capitale aztèque Mexico-Tenochtitlán. À l’origine peintes de couleurs vives, certaines présentent encore des traces de polychromie. Témoignant de la diversité de la statuaire aztèque, les sculptures symbolisent des divinités masculines et féminines à l’iconographie complexe, des figures animales, végétales et hybrides. Constituée principalement au XIXe siècle, la collection fut d’abord installée au Musée des antiquités américaines du Louvre, à Paris, avant de rejoindre le Musée d’ethnographie du Trocadéro, créé en 1878 au Palais de Chaillot et transformé en Musée de l’homme en 1937. Les pièces traversent aujourd’hui à nouveau la Seine pour rejoindre l’architecture conçue par Jean Nouvel.

Marie-France Fauvet-Berthelot et Leonardo López, Aztèques – La collection de sculptures du musée du quai Branly, éd. Musée du quai Branly, 192 p., 55 euros, ISBN 2-91513-309-3

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°218 du 24 juin 2005, avec le titre suivant : Le style aztèque

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque