Samedi 15 décembre 2018

C'est le 20 juin

Le savoir pour tous

Le Journal des Arts

Le 16 décembre 2005 - 232 mots

À l’occasion de son ouverture en juin prochain, le Quai Branly va lancer une « Université populaire » destinée à tous les publics. Articulée autour d’un enseignement magistral et de débats philosophiques, le premier cycle de l’Université populaire mettra en exergue la diversité et les richesses des cultures et civilisations. Seront invités à intervenir des historiens, géographes et universitaires de toutes les nations, ainsi que des « grands témoins », responsables politiques, chercheurs, philosophes ou artistes venus des pays d’origine des collections du musée.

Devoir de mémoire
Au cœur de l’auditorium du Quai Branly, l’Université populaire, ouverte à tous et gratuite, souhaite affirmer « son engagement dans la défense de la tolérance et du respect de l’autre », comme le précise Catherine Clément, philosophe, romancière, auteure d’essais sur l’anthropologie et la psychanalyse, et chargée de la programmation de l’Université populaire. L’aventure démarrera en septembre 2006 avec un cycle de quarante rencontres autour de trois thématiques : « Une histoire mondiale de la colonisation et de la décolonisation » depuis le XVe siècle avec les explorateurs portugais ; « Les grandes controverses sur la Déclaration universelle des droits de l’homme » (ONU, 1948), dans un esprit d’analyse critique en accord avec la tradition française de l’anthropologie ; la rencontre avec « Les grands témoins », lesquels interviendront sur des questions liées au devoir de mémoire ou relateront leur propre expérience dans ce domaine.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°227 du 16 décembre 2005, avec le titre suivant : Le savoir pour tous

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque