Dimanche 15 septembre 2019

Le Quattrocento en couleurs

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 13 septembre 2010 - 101 mots

FRANCFORT (ALLEMAGNE) - Au Städel Museum de Francfort, Le triptyque de la Vierge de Macrino d’Alba vient d’être restauré grâce au soutien de la banque BNP Paribas, dont le programme de mécénat en faveur du patrimoine a déjà permis de sauver deux cents œuvres en France et dans le monde.

L’opération a consisté à redonner aux représentations de La Vierge à l’enfant, La Promesse faite à Joachim et La Rencontre de Joachim et Anne à la Porte Dorée de Jérusalem ses couleurs d’origine qu’avaient altérées les précédentes restaurations. Le cadre sculpté de ce chef-d’œuvre du Quattrocento italien a été également rafraîchi.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°277 du 14 mars 2008, avec le titre suivant : Le Quattrocento en couleurs

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque