Vendredi 19 octobre 2018

Le Louvre à portée de mains

Un espace pour mieux comprendre la sculpture

Le Journal des Arts

Le 1 février 1996 - 363 mots

Un espace destiné aux aveugles et malvoyants, mais ouvert à tous, a été créé au département des Sculptures du Musée du Louvre. Il permet de toucher une vingtaine de moulages de sculptures en ronde bosse et en bas-reliefs, du Moyen Âge au XIXe siècle.

PARIS - La récente ouverture d’un espace destiné aux aveugles et malvoyants, réalisé avec le soutien de la Fondation Électricité de France, offre la possibilité à tout un chacun de toucher quelques sculptures célèbres du Musée du Louvre, jusqu’ici réservées à la contemplation. Cette salle tout en longueur de 60 m2 – attenante à la galerie Donatello, à l’entresol de l’aile Denon – rassemble une vingtaine de moulages en taille réelle, exécutés par les ateliers de la Réunion des musées nationaux.

Parmi eux, Saint Michel terrassant le dragon (Bourgogne, XIIe siècle), la Princesse inconnue, de Francesco Laurana (seconde moitié du XVe siècle), l’Esclave mourant, de Michel-Ange, Milon de Crotone, par Puget, le buste de Voltaire, de Goujon, et le Jeune pêcheur napolitain, par Rude.

Les œuvres les plus petites sont placées sur des plateaux tournants qui permettent de les palper sous toutes leurs faces. Les sculptures exposées ici sont en résine, mais le département des Antiquités égyptiennes, actuellement en cours de réaménagement, "prévoit la création d’une salle similaire qui pourrait présenter cette fois des originaux en pierre dure", déclare Philippe Schmitt-Kummerlee, chargé de la coordination avec le public aveugle au Louvre.

Sur la piste du toucher, à Londres

Les visiteurs de l’exposition "Briser le moule : matériaux et méthodes du portrait en sculpture", qui se tient jusqu’au 11 février à la National Portrait Gallery, sont invités à toucher vingt-quatre sculptures, allant d’un masque mortuaire en fer d’Isaac Newton à un portrait de James Joyce, sculpté dans le bois par Renée Mendel. L’exposition présente également un choix de matériaux bruts (marbre, métal, bois, plâtre et cire) et les différentes méthodes associées à la sculpture (modelage, moulage, taille et polissage). Les aveugles et malvoyants peuvent suivre le parcours "Touch Trail" (la piste du toucher) dans les salles du XXe siècle, grâce à des cartels en gros caractères et en braille placés près des œuvres, comme c’est le cas dans le nouvel espace du Louvre.

- Des visites-conférences ou ateliers en groupe sont proposés sur R.-V. aux aveugles et malvoyants : "Histoire du Louvre, Plis et drapés dans la statuaire grecque, Techniques de la sculpture". Tél. 40 20 58 76.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°22 du 1 février 1996, avec le titre suivant : Le Louvre à portée de mains

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque