Samedi 24 février 2018

Le lifting de la Villa Médicis

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 17 septembre 2009

Après quatre années de travaux, la restauration de la célèbre façade de marbre de la Villa Médicis, devenue en 1803 \"l’Académie de France à Rome\", est achevée.

ROME. La façade, qui donne sur les jardins de la Villa dominant Rome, était gravement dégradée : les marbres étaient attaqués par la pollution, des fissures profondes étaient apparues dans la maçonnerie, des fenêtres disparates et manquant d’étanchéité déparaient l’ensemble, les toits étaient à refaire et les pigeons avaient accentué la détérioration des matériaux. Sous la direction de Didier Repellin, architecte en chef français des Monuments historiques, les restaurateurs ont redonné à la façade l’harmonie des marbres qu’avait voulue à l’origine – au XVIe siècle – son commanditaire, le cardinal Ferdinand de Médicis. Marbre antique, travertin, stuc, marmorino, pierre calcaire ont retrouvé leur éclat après restauration et suppression des patines diverses et de la saleté accumulées au cours des siècles. Les marbres, en particulier, offrent de nouveau toutes leurs couleurs, du gris bleu jusqu’au blanc le plus pur. Les menuiseries des fenêtres, qui étaient devenues disparates avec le temps, ont été refaites selon les dessins originaux des huisseries, en cohérence avec la façade. Pour la couverture, des tuiles romaines, respectant dans le détail les originales, ont été faites sur mesure pour remplacer celles qui avaient été installées et n’assuraient plus l’étanchéité. L’ensemble des travaux de restauration de la Villa, lancés par le ministère français de la Culture en 1991, doivent s’achever en 2002 pour un coût global de 78 millions de francs. Maintenant une tradition vieille de plusieurs siècles, l’Académie de France à Rome continue d’accueillir des pensionnaires artistes, écrivains, chercheurs qui réalisent des projets ou font des recherches sur l’Italie ou sur ses rapports avec la France.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°48 du 21 novembre 1997, avec le titre suivant : Le lifting de la Villa Médicis

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque