Dimanche 16 décembre 2018

« Le Baroque des Lumières », l’exposition du Petit Palais

Par Isabelle Manca · L'ŒIL

Le 13 avril 2017 - 232 mots

Il y a presque cinq ans, le Musée Carnavalet créait l’événement en levant le voile sur un pan méconnu du patrimoine en France : les tableaux conçus pour les églises parisiennes au XVIIe siècle.

Le Petit Palais, autre musée de la Ville de Paris, poursuit cette passionnante exploration en se focalisant cette fois sur les œuvres exécutées au siècle des Lumières. Car, contrairement à une idée reçue, le XVIIIe siècle a bien été une période extrêmement féconde pour la grande peinture religieuse. À la veille de la Révolution, Paris était d’ailleurs, avec Rome, la cité d’Europe comptant le plus d’églises. Les lieux de culte ont ensuite été méthodiquement vidés et leurs œuvres dispersées à travers la France entière. Fruit d’un patient travail d’inventaire et de restauration, cette belle exposition fait revivre le faste des églises avant ce big-bang. Près de deux cents œuvres provenant des musées hexagonaux ainsi que des églises parisiennes et de région rappellent la magnificence de cette production mais aussi son étonnante diversité stylistique. Les plus prestigieuses signatures de cette période sont évidemment au rendez-vous : Restout, Vien ou encore Troy. Toutefois, le parcours mérite aussi le détour pour quelques œuvres inclassables comme le Saint François de Paule de Coypel et ses vagues typiquement rocaille. Cette immersion enthousiasmante est particulièrement bien servie par une scénographie impeccable, qui joue sur l’évocation de l’architecture sacrée sans sombrer dans le pastiche ni le gadget.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°701 du 1 mai 2017, avec le titre suivant : « Le Baroque des Lumières », l’exposition du Petit Palais

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque