Dimanche 16 décembre 2018

France

L’actualité de l’archéologie

De l’Aube à Perpignan, les découvertes de l’Institut national de recherches archéologiques préventives

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 27 octobre 2009 - 559 mots

PONT-SUR-SEINE - Appelé à travailler sur un chantier de creusement de carrière à Pont-sur-Seine (Aube) jusqu’à la fin octobre, l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) a mis au jour un site essentiel pour la connaissance de l’habitat néolithique.

Opérant sur une surface de 4 hectares, les archéologues ont découvert les traces d’une vingtaine de bâtiments. La densité de l’occupation, le caractère monumental de certains bâtiments et la présence d’une architecture jusque-là inédite sont autant d’éléments permettant de qualifier d’« exceptionnel » le site de Pont-sur-Seine. La présence de trous de poteaux au sol a révélé trois maisons circulaires, d’une surface de 80 m2 chacune et remontant à 4700-4400 avant notre ère. Une cloison divisait leur intérieur en deux parties, soit une structure assez rare en France. La deuxième série de bâtiments a été édifiée mille ans plus tard (3500-2500 av. J.-C.). Elle est constituée de dix édifices rectangulaires à deux nefs, et de deux enclos renfermant l’un et l’autre des constructions. Les céramiques et restes d’animaux trouvés dans le premier enclos laissent à penser qu’il s’agissait d’un lieu rituel. Réalisé postérieurement, le second enclos abritait deux monuments, probables lieux de culte, en forme trapézoïdale et de très grande dimension, totalisant pour l’un 280 m2, pour l’autre 900 m2. Édifiés en matériaux périssables (en torchis) et consolidés par des pierres de calage, ils témoignent d’une technique de construction originale et complexe.
À l’autre bout de la France, l’Inrap poursuit ses travaux. Ses équipes viennent d’exhumer des nécropoles protohistoriques et antiques (IIe-IVe siècle), dans le cadre de travaux d’aménagement de la route départementale passant à l’ouest de Perpignan (Pyrénées-Orientales), au niveau du lieu-dit de Négabou. Répartie sur 8 600 mètres carrés, la nécropole protohistorique a révélé quelque 300 tombes à incinération, remontant aux IXe et VIIe siècles avant notre ère, et près d’un millier d’urnes funéraires contenant les cendres des défunts et des restes d’ossements humains. Dans les tombes du bronze final (1400 à 800 avant J.-C.), des céramiques décorées de motifs géométriques incisés ont été identifiées. Outre les restes humains brûlés, certains vases contenaient des objets du quotidien tels que des rasoirs, pinces à épiler, ou parures (épingles, bracelets, perles…). L’étude en cours des modes de dépôt des cendres et offrandes devrait permettre d’affiner les connaissances des pratiques funéraires et des réseaux d’échanges « commerciaux » auxquels sont rattachées ces nécropoles, tandis que l’analyse anthropologique des restes osseux aidera  à définir la morphologie des défunts.
Pour l’heure, un autre chantier colossal attend l’Inrap : la réalisation de diagnostics archéologiques du canal « Seine-Nord Europe », vaste projet de transport de marchandises entre la France, la Belgique et les Pays-Bas couvrant une distance de 106 kilomètres. Au total, 2 500 h vont être sondés jusqu’en 2010 pour un budget estimé à 10 millions d’euros, contre un budget global de 4 milliards d’euros pour un chantier prévu de 2011 à 2015.

Toute l’actualité de la recherche archéologique préventive se trouve sur le site www.inrap.fr. Parallèlement à ses travaux de sondages et de fouilles, l’Inrap poursuit son activité éditoriale avec la parution de deux nouveaux ouvrages : Jean-Paul Demoule (sous la dir. de), L’Europe. Un continent redécouvert par l’archéologie, Inrap/éd. Gallimard, 2009, 222 p., 29 euros, ISBN 978-2-207-012379-7 ; Pascal Depaepe, La France du Paléolithique, éd. La Découverte (coll. « Archéologies de la France »), 2009, 176 p., 22 euros, ISBN 978-2-7071-5813-0.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°312 du 30 octobre 2009, avec le titre suivant : L’actualité de l’archéologie

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque