Londres

La situation s’améliore pour le navire-amiral des Arts décoratifs

La nouvelle galerie du Verre ouvre le 20 avril.

Le Journal des Arts

Le 1 avril 1994

LONDRES - Les grands musées ont ceci de commun avec les super-pétroliers qu’il leur faut longtemps pour modifier leur trajectoire.

Le public met plus de temps encore pour comprendre qu’une institution a peut-être enrayé son propre déclin. Depuis 1988, année marquée par la restructuration catastrophique du Victoria and Albert Museum (abaissement du rôle traditionnel de la conservation, renforcement de la direction, renvoi de plusieurs conservateurs), le plus grand musée mondial pour les Arts décoratifs n’a cessé d’être perçu comme une institution démoralisée. La fréquentation du public stagne actuellement autour d’un million de visiteurs par an, contre plus de quatre millions pour la National Gallery et presque six pour le British Museum. Ajoutons quelques expositions éreintées par la critique et dont la pire, "Sporting glory", a fait un lamentable fiasco en 1993.

Mais la situation change : la conférence de Michael Snodin, délégué du V & A à la journée d’études sur les musées d’art décoratif organisée par le Louvre en février, a montré que son institution réfléchit plus profondément et plus globalement que n’importe quel musée français où les arts décoratifs sont le plus souvent catalogués dans une catégorie d’objets d’art datant du siècle dernier. Le commentaire de la base et du nouveau directeur du musée des Arts décoratifs, Pierre Arizzoli-Clemente a été que les "Anglo-Saxons" avaient beaucoup à apprendre à tout le monde – et qu’un grand colloque était nécessaire.

Les choses évoluent de la même façon à l’intérieur du musée. La collection de verres, la plus belle du monde après celle du Corning Museum, a été redéployée pour la première fois depuis un demi-siècle par l’énergique directeur du Département, Oliver Watson, de manière à présenter quatre mille ans d’histoire et d’évolution du verre. La construction d’une mezzanine de verre et d’acier a permis non seulement d’exposer 80% des 7000 pièces – dont les verres du XXe siècle et les verres d’atelier, auparavant dans les réserves – mais aussi de libérer l’espace principal pour une histoire du verre en treize chapitres, magnifiquement illustrée par les meilleures exemplaires de la collection.

Le résultat obtenu, à la fois élégant et lisible est par dessus tout la manifestation d’une réflexion sur le thème pour lequel le musée a été longtemps célèbre parmi les connaisseurs, mais dont les visiteurs n’ont pas bénéficié autant qu’ils l’auraient dû. La galerie qui ouvrira au public le 20 avril, accueillera un excellent programme interactif sur l’histoire et les techniques du verre.

L’autre galerie monothématique, qui abrite la plus belle collection d’argenterie anglaise du monde, vient de recevoir d’une fondation anglaise qui tient à garder l’ano­nymat, une donation de 500 000 livres (4,4 millions de francs).

Le Museums and Galleries Improvement Fund (Department of National Heritage avec la fondation Wolfson) doublera cette somme afin que cette collection puisse être redéployée. Ce travail devrait être achevé en 1996 sous la direction de Philippa Glanville.

Le chef du Département du mobilier, Christopher Wilke, a pour sa part lancé une demande de trois millions de livres qui permettraient le remaniement de ce que beaucoup de vieux amateurs considèrent comme le cœur même du musée : les premières galeries anglaises, avec les salles d’époque. Celles qui couvrent la période 1675-1760, avec des chefs-d’œuvre comme le lit de Melville State ou la Lapidation de saint Etienne, véritable tour de force sculptural de Grinling Gibbon – dont le schéma décoratif remonte au début des années soixante-dix, sont aujourd’hui en piteux état. M. Wilke se montre confiant : la fin de la récession et un nouvel optimisme des étrangers pour le V & A, lui permettront de parvenir à ses fins.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°2 du 1 avril 1994, avec le titre suivant : La situation s’améliore pour le navire-amiral des Arts décoratifs

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque