Dimanche 17 février 2019

La National Portrait Gallery voit grand

Projet d’extension pour l’an 2000

Le Journal des Arts

Le 1 mai 1996 - 321 mots

Après d’autres musées londoniens, la National Portrait Gallery vient de révéler ses projets d’extension sur l’emplacement d’une cour désaffectée qui sépare ses bâtiments actuels de ceux de la National Gallery. Cette nouvelle aile, dont le coût est estimé à 14 millions de livres (112 millions de francs environ), sera financée à hauteur de 8 millions de livres par des fonds provenant de l’Heritage Lottery Fund, complétés par une souscription publique.

LONDRES - La future National Portrait Gallery comprendra un nouveau hall d’entrée destiné à accueillir son million de visiteurs annuel, une nouvelle salle (Tudor Gallery) à l’étage supérieur et, sur le toit, une salle de conférence et un café qui offriront un spectaculaire panorama sur Westminster. Mais pour "compenser" son droit à utiliser la cour commune et la perte d’espace qui en résulte pour la National Gallery, la National Portrait Gallery devra lui céder son aile Est.

Le nouveau bâtiment, dessiné par les architectes Jeremy Dixon et Edward Jones, devrait inciter les visiteurs à découvrir enfin les collections dans l’ordre chronologique. En effet, ceux-ci avaient jusqu’à présent tendance à s’arrêter au premier étage, consacré à la peinture moderne. Prochainement, un escalier mécanique les conduira directement du hall au dernier étage, où sont exposés les tableaux historiques, parmi lesquels les célèbres portraits de Richard III, Henry VII, Henry VIII et ses nombreuses femmes...

500 000 livres déjà recueillies
La loi britannique fait obligation à l’Heritage Lottery Fund de financer à hauteur de 50 % tout projet de restauration ou d’extension des bâtiments de l’English Heritage, dès lors que ceux-ci ont eux-mêmes recueilli 50 % du financement. C’est grâce à ce dispositif que la Tate Gallery, le British Museum et le Victoria & Albert Museum ont pu mener à bien leurs projets d’extension. Le comité de collecte de fonds créé par la National Portrait Gallery a déjà recueilli 500 000 livres. Les travaux devraient démarrer cet automne, et l’inauguration est prévue pour janvier 2000.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°25 du 1 mai 1996, avec le titre suivant : La National Portrait Gallery voit grand

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque