Vendredi 4 décembre 2020

La malédiction de Munch

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 12 mai 2006 - 111 mots

OSLO - Le tribunal d’Oslo a rendu son verdict le 2 mai à l’encontre des inculpés du vol des tableaux d’Edvard Munch, Le Cri et La Madone.

Inférieures aux peines réclamées par l’accusation, les condamnations s’étendent de quatre à huit ans de prison pour trois des hommes écroués, pour vol à main armée ou complicité. Deux autres accusés sont condamnés à verser une somme de 96,4 millions d’euros de dommages et intérêts dans un délai de deux semaines. Les deux derniers suspects de vol à main armé restent introuvables, comme les œuvres du peintre, pour lesquelles la municipalité d’Oslo à promis une récompense de 250 000 euros à qui les retrouverait.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°237 du 12 mai 2006, avec le titre suivant : La malédiction de Munch

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque