Mercredi 18 septembre 2019

Mantoue

La Maison Mantegna restaurée

Le doublement des espaces d’exposition va permettre de rendre à la maison son caractère original

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 juillet 1994 - 218 mots

La maison médiévale de la place Sordello, dont la mémoire est liée à Rigoletto, immortalisé par Verdi, et celle qui a appartenu à Mantegna, font l’objet d’un plan de restauration, qui permettra de doubler la surface actuellement disponible pour les expositions.

MANTOUE - La maison de Rigoletto sera plus particulièrement consacrée aux expositions d’artistes de la province, alors que la maison de Mantegna accueillera les manifestations de portée nationale et internationale qui ont actuellement lieu au Palazzo Te à Mantoue.

La maison de Mantegna, tout en se pliant aux contraintes et aux normes de sécurité d’un centre d’expositions, retrouvera son organisation d’origine : "L’objectif premier de la restauration est de restituer le parcours circulaire du premier étage qui fait la singularité de la maison, construite à partir de 1476 et destinée par Mantegna à être un lieu de recherche et d’exposition des peintres de son école." explique l’auteur du projet, Giuseppe Botturi. Au terme de l’opération, le nombre de salles passera de neuf à dix-huit. À cette occasion, un relevé exhaustif des matériaux utilisés pour la construction a été effectué. Il laisse entrevoir la possibilité que Mantegna ainsi que d’autres humanistes de Mantoue aient joué un rôle sur l’évolution des typologies architecturales de l’habitat.

Les travaux commenceront en juillet et devraient s’achever à la fin de cette année.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°5 du 1 juillet 1994, avec le titre suivant : La Maison Mantegna restaurée

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque