Mercredi 21 octobre 2020

Musée

La maison d’un parrain de la mafia transformée en musée

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 2 juin 2015 - 455 mots

CASAL DI PRINCIPE (CAMPANIE, ITALIE) [02.06.15] – La galerie des Offices de Florence et le maire Renato Natale vont transformer l’ancienne villa d’un membre de la mafia Camorra en un musée dédié aux victimes de la criminalité organisée. L’exposition ouvrira le 21 juin et comprendra de nombreuses œuvres prêtées par les Offices pour l’occasion.

La célèbre Galerie des Offices de Florence et le maire de la ville de Casal di Principe, Renato Natale, veulent donner une nouvelle dimension à la lutte de l'Italie contre les groupes criminels napolitains, rapporte The Guardian. La villa du fameux membre de la mafia Camorra Egidio Coppola, connu sous le surnom de « Brutus » et qui vit maintenant derrière les barreaux, va être transformée en musée dédié aux victimes de la criminalité organisée.

La résidence, saisie par l'Etat italien après l’arrestation d’Egidio Coppola en 2012, est en plein chantier. D’ici le 21 juin, elle deviendra le premier musée de la région. Renato Natale, qui a été lui-même la cible d'une tentative d'assassinat ratée, souhaite par cette initiative commémorer la renaissance de sa région, « libérée » selon lui des griffes de la mafia napolitaine. « Seulement à travers la promotion de la société civile peut-on construire une communauté qui sera toujours prête à se protéger contre ce genre d'infiltration » a-t-il déclaré au Guardian. La ville a par ailleurs appelé à la candidature des citoyens pour devenir ambassadeurs de cette renaissance et présenter l’exposition aux visiteurs.

L’exposition appelée « La luce vince l'ombra - gli Uffizi a Casal di Principe », qui tire son inspiration de l’art du Caravage et des caravagesques du XVIIe siècle, ouvrira le 21 juin et fermera ses portes le 21 octobre. Elle exposera des œuvres d'art prêtées par la Galerie des Offices, le Musée national de Capodimonte, le Palais de Caserte et le Museo Campano di Capua. Le commissariat a été assuré par Antonio Natali, directeur des Offices, et Fabrizio Vona, surintendant des Musées de la ville de Naples et du Palais de Caserte. Pour l’instant une seule exposition temporaire est prévue, mais le maire de la ville espère bien rendre permanent ce musée atypique.

L'exposition, organisée avec le patronage du Centre des Etudes Sociales contre les mafias-Projet San Francesco, sera dédiée à la mémoire de Peppe Diana, un prêtre local qui a été assassiné par des membres de la Camorra en 1993 alors qu’il se préparait pour la messe. Antonio Natali a affirmé que l'ouverture du musée est « l'une des principales aspirations de la Galerie des Offices ». En effet, la galerie florentine avait également été la cible d'une attaque d’une mafia, Cosa Nostra de Sicile, en 1993, qui avait causé la mort de cinq personnes et 900 000 € de dommages.

Légende photo

Naples, berceau de la Camorra © Photo Errabee - 2005 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque