Dimanche 25 février 2018

Grande-Bretagne

La Fondation Ruskin

Une bibliothèque abritera les collections de John Ruskin

Le Journal des Arts

Le 20 mai 2010

Des milliers d’œuvres d’art, de documents, de photographies et d’ouvrages dûs au critique d’art et sociologue John Ruskin, ou le concernant, vont être abrités dans un nouveau bâtiment de l’université de Lancaster, dont la construction coûtera 2 millions de livres, soit environ 16,6 millions de francs.

Les collections de Ruskin ont échappé à la dispersion au cours des années trente, grâce à John Howard Whitehouse. Il les avait abritées sur l’île de Wight. En 1991, à sa mort, il a été proposé de les installer à proximité de la maison que Ruskin possédait à Brantwood, dans la région des Lacs.

La réalisation du projet a été confiée au professeur Michael Wheeler, de l’université de Lancaster. La Fondation Ruskin – créée par l’université, les propriétaires de la collection et ceux de la maison de Ruskin à Brantwood – va faire construire la Bibliothèque Ruskin. L’architecte Richard MacCormack a dessiné les plans d’un bâtiment moderne, en forme d’œil, qu’il décrit ainsi : "Byzantin pour la couleur, gothique pour l’atmosphère, une métaphore de la Venise chère à Ruskin." La maquette a été présentée à l’exposition d’été de la Royal Academy. Une partie des fonds a déjà été réunie. Il ne reste plus que 750 000 livres (environ 6,2 millions de francs) à trouver sur les 2 millions de livres nécessaires aux travaux.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°6 du 1 septembre 1994, avec le titre suivant : La Fondation Ruskin

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque