Vendredi 22 novembre 2019

La culture française revient en Algérie

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 10 juin 2005 - 95 mots

Le CCF est situé au cœur de la troisième ville du pays avec près d’un million d’habitants, dont 70 000 étudiants. Armé de 12 postes d’accès gratuit à Internet, il proposera des formations à la bureautique et à la conception assistée par ordinateur. Il abrite une médiathèque, un centre pour les études en France et un centre de documentation pour les enseignants de français. Après celui d’Alger, deux autres CCF fermés pendant la décennie noire du terrorisme en Algérie ont été rouverts en 2002 à Oran et Annaba. Ceux de Tlemcen et Tizi-Ouzou sont prévus en 2006.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°217 du 10 juin 2005, avec le titre suivant : La culture française revient en Algérie

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque