Indemnités salées

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 8 décembre 2010

NANCY - La compagnie Generali et les co-assureurs du château de Lunéville (Meurthe-et-Moselle) devraient verser 26,3 millions d’euros d’indemnités au conseil général du département à la suite des dommages causés par l’incendie d’origine accidentelle survenu en janvier 2003. Le reste du montant global des travaux, estimé à près de 100 millions d’euros, sera financé par l’État, le conseil général de Meurthe-et-Moselle et le conseil régional de Lorraine. 9,5 millions d’euros ont déjà été apportés depuis 2003 pour la restauration de diverses parties du château.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°251 du 19 janvier 2007, avec le titre suivant : Indemnités salées

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque