Samedi 17 février 2018

Fructueuses fouilles

Quatre mosaïques exceptionnelles découvertes en Espagne

Le Journal des Arts

Le 28 septembre 2009

Sur le site de la cité romaine d’Els Munts, à 4 km de Tarragone – l’antique Tarraco –, des fouilles ont mis au jour quatre mosaïques d’un type unique dans le monde romain.

TARRAGONE. "Les récentes campagnes de fouilles d’Els Munts ont apporté des éléments essentiels pour l’étude de cet important gisement archéologique, situé sur le territoire de l’antique cité romaine de Tarraco, capitale de la province de l’Hispania Citerior. Nous pensions que les pièces retrouvées jusqu’à présent dataient du IVe siècle, alors qu’elles remonteraient à deux siècles plus tôt", explique Francesc Tharrats, directeur des fouilles et nouveau directeur du Musée national archéologique de Catalogne. Les quatre panneaux de mosaïque – conçus et réalisés comme des tableaux – représentent Euterpe, muse de la Musique, Thalie, muse de la Comédie, Mnémosyne, la mère des neuf Muses, et un portrait masculin, probablement celui du gouverneur Caius Valerius. Leur élaboration technique – les tesselles ne dépassent pas deux millimètres de diamètre – et leur conception très "moderne" confirment le haut degré d’évolution des classes dirigeantes de cette province. Selon Francesc Tharrats, "les premières fouilles des années soixante et soixante-dix avaient déjà mis en évidence la complexité  architecturale de cette ville, et la richesse et l’originalité de ses éléments décoratifs : chapiteaux, pavements, sculptures…" Diverses peintures murales ont également été retrouvées. La plus intéressante figure sur une citerne, avec une inscription mentionnant les caractéristiques du puits et un mode d’emploi du dispositif technique. Le torse d’une sculpture représentant Antinoüs, qui pourrait correspondre à la tête déjà trouvée au début des années soixante-dix, a en outre été exhumé. "Malgré les difficultés économiques et politiques qui commençaient à miner l’Empire, le développement d’Els Munts est indiscutablement comparable à celui d’autres cités de l’Italie centrale à la même époque", conclut le directeur des fouilles, assuré que les prochaines campagnes mettront au jour d’autres pièces d’un très grand intérêt.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°43 du 12 septembre 1997, avec le titre suivant : Fructueuses fouilles

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque