Mardi 10 décembre 2019

Justice

Éric Touchaleaume renvoyé en correctionnelle

Par Julien Tribut · Le Journal des Arts

Le 6 juin 2019 - 81 mots

Paris. Malgré des réquisitions de non-lieu du parquet eu égard à la nature industrielle de la production de Jean Prouvé, la juge d’instruction a ordonné le renvoi du marchand devant le tribunal correctionnel de Paris dans une affaire de « contrefaçon diffusion ». Ses confrères et concurrents avaient porté plainte il y a dix ans après lui avoir acheté du mobilier Prouvé par l’entremise d’Artcurial, suspectant une contrefaçon. « Rien n’a établi le défaut d’authenticité des meubles en question », estime son avocat Me Antoine Vey.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°525 du 7 juin 2019, avec le titre suivant : Éric Touchaleaume renvoyé en correctionnelle

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque