Mercredi 19 décembre 2018

Encore plus d’icônes au British Museum

Par Martin Bailey · Le Journal des Arts

Le 1 octobre 1995 - 176 mots

Les musées britanniques en possession d’icônes byzantines, grecques et orientales sont invités à transférer leurs panneaux au British Museum pour enrichir la collection nationale d’icônes, dont le fonds permanent a presque doublé en deux ans.

LONDRES - Au mois de septembre, le premier inventaire de la collection nationale d’icônes, mise en place dans les années quatre-vingt au British Museum, faisait état de 33 œuvres du XIIIe siècle, issues des collections du British Museum, et de 55 œuvres en dépôt. L’année dernière, cinq icônes grecques et russes ont été léguées par Guy Dixon, un avocat au barreau de Leicester.

La collection s’est en outre enrichie de cinq autres icônes en provenance de la National Gallery, parmi lesquelles un important Saint Jérôme d’origine crétoise. Dernière acquisition en date, la British Museum Society a offert au mois d’août un panneau crétois du XVIe siècle. Dix-sept icônes sont actuellement exposées dans le département des Antiquités médiévales, mais les espaces laissés vacants par le déménagement de la British Library, en 1997, pourraient permettre d’aménager une galerie pour l’ensemble de la collection.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°18 du 1 octobre 1995, avec le titre suivant : Encore plus d’icônes au British Museum

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque