Mardi 11 décembre 2018

En novembre, les musées invitent au voyage

800 manifestations sur le thème des échanges culturels

Le Journal des Arts

Le 24 octobre 1997 - 548 mots

\"L’invitation au musée\" commence le dimanche 9 novembre par une journée nationale de gratuité et propose, jusqu’au 23 novembre, une série de manifestations autour du thème \"Le musée, le monde à visiter\". Pour connaître l’ensemble des activités, composez le numéro vert 0800 805 376 ou 3615 Culture.

PARIS. Près de 800 établissements participent à la septième édition de "L’invitation au musée", du 9 au 23 novembre. Le thème retenu cette année – "Le musée, le monde à visiter" – devrait permettre, selon le ministère de la Culture, de montrer que "les musées sont des lieux privilégiés de rencontres, d’échanges et de découverte des cultures du monde". Une façon de renouer avec les origines de l’institution : les cabinets de curiosités. Situés dans les riches demeures privées, ils réunissaient des objets d’art antiques ou contemporains, des tableaux, des monnaies et des pièces d’orfèvrerie, ainsi que des cristaux, coquillages ou fossiles venus parfois de contrées lointaines. Microcosme artificiel, le cabinet offrait à son propriétaire un véritable voyage en chambre. Cette année, les organisateurs ont donné pour consigne aux conservateurs de respecter au plus près le thème, tout en privilégiant une approche variée et dynamique. Jeux de pistes, installations de bornes interactives ou restaurations d’œuvres en direct côtoieront expositions et ateliers pédagogiques. À titre d’exemple, le public francilien se voit proposer une exposition sur l’"euro" au Musée de la Monnaie, une visite guidée des collections "d’objets exotiques" au Musée Carnavalet, ou encore une cérémonie du thé au Musée national de la céramique de Sèvres. En province, le Musée Matisse, au Cateau-Cambrésis, organise un concert de boogie-woogie sur un piano décoré en 1925 par Herbin, tandis que dans la salle des Odalisques, des comédiens lisent des contes des Mille et une nuits sur fond de musique arabo-andalouse. D’après les chiffres de fréquentation de l’année 1996, l’impact de "L’invitation au musée" est très important. D’une façon générale, le nombre d’entrées a plus que triplé, parfois décuplé, pendant l’opération. Les principaux bénéficiaires en sont les petits et moyens établissements qui privilégient une thématique originale. Si le Louvre n’a reçu que 18 % de visiteurs en plus, le Musée Jean Moulin à Paris peut se vanter d’une hausse de 4 276 %. "L’in­vi­tation au musée" a donc permis la redécouverte de collections méconnues. Une enquête Ipsos réalisée l’année dernière révèle d’ailleurs la bonne image de l’opération auprès du public qui y a participé : 53 % des visiteurs se disaient "très satisfaits" et 38 % "assez satisfaits". Reste à mieux faire connaître cet événement, souvent éclipsé par "Les journées du Patrimoine" et les grandes expositions de la rentrée. Un concours (lire encadré), une campagne d’affichage dans le métro parisien et des distributions de tracts pourraient remédier au problème.

Participez à notre jeu-concours
Le Journal des Arts et le Magazine des Expositions organisent un concours à l’occasion de la septième édition de "L’invitation au musée". Trois cents prix sont en jeu : des voyages organisés par Clio, des créations d’artistes, des livres d’art, des abonnements et des vidéocassettes. Vous trouverez les bulletins du concours dans le n° 47 du Journal des Arts, paraissant le 7 novembre, et dans les 800 établissements participant à l’opération. Une série de questions portera sur les musées, leur histoire et leurs collections. Le bulletin-réponse devra être retourné avant le 24 novembre.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°46 du 24 octobre 1997, avec le titre suivant : En novembre, les musées invitent au voyage

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque