Eglise

Des peintures murales antiques découvertes au pied de la cathédrale de Strasbourg

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 31 août 2012 - 365 mots

STRASBOURG

STRASBOURG [31.08.12] - Les fouilles de l’INRAP à Strasbourg ont révélé deux peintures murales sur le site d’un ancien camp romain de la VIIIe légion Auguste, au pied de la cathédrale.

Plusieurs murs ont été trouvés lors de l’exploration d’une tranchée de seulement 3 mètres de profondeur sur 1,10 mètre de large. Les archéologues de l’INRAP ont découvert des peintures « d’une grande qualité » de chaque côté de l’une des cloisons effondrées.

Elles sont minutieusement prélevées, et sont actuellement en cours de restauration. Sur un côté est représentée une femme debout, encadrée par des colonnes et un panneau. L’autre est composé d’une guirlande rouge avec un nœud vert. Les peintures laissent supposer que ces vestiges proviennent d’habitats de soldats gradés de la légion, des tribuns (officiers, ils sont six au total dans une légion) ou tout au moins des centurions (sous-officiers en charge de 60 à 100 légionnaires). En outre, un graffiti de six lignes a été découvert, qui sera déchiffré par un expert.

La tranchée a également permis aux archéologues de retracer l’histoire de la construction de la cathédrale, de 1180 à 1439, dans un style roman puis gothique. Les techniques de construction ont été révélées, un peu plus au sud, par des éclats de grès accumulés et tassés sur 1,5 mètre par un passage incessant d’ouvriers. Ces déchets, qui contiennent les résidus de différents travaux effectués sur place, attestent la présence de forgerons, de gâcheurs et de maîtres verriers.

La VIIIe légion Auguste arrive à Strasbourg (alors appelé Argentorate) en 90 de notre ère. Elle est composée de 6 000 hommes et bâtit un camp de 20 hectares qui devient ensuite le centre de la ville de Strasbourg. Strasbourg est alors un point stratégique de l’Empire romain, notamment à partir de 260 après J.-C., où elle va être en première ligne dans le dispositif de défense sur la frontière rhénane.

Les fouilles préventives de l’INRAP, sur prescription de l’État (Drac Alsace), ont été amorcées dans le cadre du réaménagement piétonnier de la place du château en 2010. D’autres fouilles préventives dans la ville ont déjà permis de découvrir une partie des bâtiments militaires de la légion en 2008, rue Brûlée. (Avec AFP)

Légende photo

La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg - © Photo Jonathan Martz - 2008 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque