Samedi 17 novembre 2018

Démissions en cascade au Museum of North Arizona

L’ancien directeur du musée de Flagstaff a procédé à la vente d’œuvres de la collection

Le Journal des Arts

Le 10 octobre 2003 - 593 mots

Le Museum of North Arizona traverse une crise peu commune. Son conseil d’administration et son directeur ont été contraints de démissionner après leur décision de vendre une vingtaine d’œuvres de la collection permanente pour permettre à l’institution surendettée de financer ses activités. Les donateurs et les adhérents du musée ont porté plainte, en accusant les dirigeants d’avoir vendu ces pièces pour une somme dérisoire.

 FLAGSTAFF - Le Museum of North Arizona, à Flagstaff, vient de se doter d’un nouveau conseil d’administration et d’un directeur par intérim. Ils remplacent l’ancien directeur et les 16 membres du conseil qui l’ont soutenu dans sa décision de vendre 21 tissages et peintures de la collection permanente, ceci afin de financer le fonctionnement de l’institution.
Cynthia Perin, qui a fait de nombreux dons au musée, nous a confié que 9 tissages Navajo – dont 6 textiles du style des peintures sur sable de grande valeur de la célèbre artiste Navajo Hosteen Klah (1867-1937) – ont été vendus à un marchand de Santa Fe, au Nouveau-Mexique. Ce marchand en a déjà revendu un au Chicago Institute of Art.
Ces 6 travaux constituent un quart de la production connue de Hosteen Klah. Toujours d’après Cynthia Perin, 12 tableaux d’artistes tels Maynard Dixon, E. I. Couse, Frederick Remington, Gustaf Baumann et Henry Sharp, ont été vendus à des marchands associés de la Côte ouest et ont fini dans une galerie californienne.
Selon la donatrice, la vente de ces 21 objets (peinture et tissages réunis) n’a rapporté que 850 000 dollars (754 308 euros) au musée, alors qu’à eux seuls les tableaux sont estimés plus d’un million de dollars (887 486 euros). L’institution, fondée il y a soixante-quinze ans, est réputée pour sa collection d’art du sud-est des États-Unis, pour ses objets d’arts indiens et son matériel géologique. Bien qu’elle ait également vendu un terrain inoccupé pour environ 850 000 dollars, elle reste endettée.
L’ancien directeur et le conseil d’administration ont démissionné en juillet à la suite des protestations des adhérents du musée. Lors de l’assemblée générale annuelle du Museum of North Arizona en 2002, le conseil avait annoncé que la vente de ces œuvres était nécessaire pour assurer l’avenir de l’institution, et que leurs acquéreurs veilleraient à leur conservation. Cynthia Perin et un autre donateur ont porté plainte auprès de l’American Association of Museums (AAM), déplorant que le produit de la vente des collections ait servi à financer le fonctionnement de l’institution, un usage non orthodoxe. Selon le code de déontologie de l’AAM, les revenus provenant de la vente d’œuvres doivent être réinvestis soit dans de nouvelles acquisitions, soit dans l’entretien des collections. L’AAM mène l’enquête.
Dans un article paru dans le quotidien Arizona Daily Sun, un membre du nouveau conseil d’administration, Susan Olberding, explique que le conseil démissionnaire avait “hérité de ce qui est aujourd’hui reconnu comme des problèmes de longue date” ; elle demande aux adhérents de soutenir le musée. Lors de la réunion des nouveaux membres du conseil d’administration en juillet, le directeur par intérim, Max Oelschlaeger, a déclaré que les deux priorités du conseil étaient de recruter un directeur permanent et de lancer une campagne pour réunir de 18 à 21 millions de dollars (16 à 18,6 millions d’euros).
Selon la presse, le musée, au bord de la faillite depuis un an, était sur le point de fermer ses portes lorsque les anciens membres du conseil ont procédé aux ventes et fermé le département de Géologie. Plus de 10 % des adhérents de l’institution ont signé une pétition demandant le retour des anciens membres du conseil d’administration.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°178 du 10 octobre 2003, avec le titre suivant : Démissions en cascade au Museum of North Arizona

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque