Mardi 29 septembre 2020

Disparition

Décès de l’ex-conservateur en chef des Musées royaux des Beaux-arts de Belgique

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 16 août 2016 - 296 mots

BRUXELLES (BELGIQUE) [16.08.16] – L’historien de l’art belge d’origine britannique Philippe Roberts-Jones est décédé le 9 août à l’âge de 91 ans. Il a notamment dirigé et modernisé les Musées royaux des beaux-arts de Belgique de 1961 à 1984.

Le baron Philippe Roberts-Jones, historien de l’art visionnaire, poète, professeur et ancien conservateur en chef des Musées royaux des beaux-arts de Belgique, est décédé le 9 août à 91 ans, rapporte la rtbf.

Né à Ixelles (Bruxelles) le 8 novembre 1924, Philippe Roberts-Jones s’est engagé comme volontaire pendant la Seconde Guerre mondiale, entre 1944 et 1946, puis a successivement intégré l’Université libre de Belgique (ULB), Harvard et l’université de Salzbourg pour ses études d’histoire de l’art et archéologie.

Il a commencé sa carrière au sein des Musées royaux des beaux-arts de Belgique en tant que conservateur en 1959, avant d’en devenir conservateur en chef en 1961, à l’âge de 38 ans. A ce poste jusqu’à son départ à la retraite, en 1984, Philippe Roberts-Jones a notamment orchestré la rénovation et l’extension de tous les musées des beaux-arts et a lancé le chantier d’un Musée d’art moderne, achevé en 1984. Parmi les 92 expositions dont il a assuré le commissariat, on lui doit notamment « Le siècle de Brueghel », en 1963.

Professeur à l’ULB dès 1962, Philippe Roberts-Jones a créé une chaire d’art contemporain en 1969 et est devenu professeur émérite en 1989. Membre de l’Académie royale de Belgique dont il fut secrétaire perpétuel de 1985 à 2000, il était également membre de l’Académie royale de langue et de littérature françaises ainsi que de l’Institut de France. Il a publié des dizaines d’ouvrages, essais, nouvelles et recueils poétiques et ses réalisations lui ont valu d’être anobli par le roi Baudouin en 1988, recevant le titre de baron.

Légende photo

Visite royale du 26 février 1974 / La rénovation des Musées royaux © Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque