Mercredi 21 février 2018

De retour en Irak

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 2 juillet 2008

AMMAN - La Jordanie a remis le 22 juin au gouvernement irakien quelque 2 466 pièces d’antiquité volées en Irak après l’invasion américaine en 2003, lors d’une cérémonie officielle qui s’est tenue au Département des antiquités, à Amman.

Dans le chaos qui a suivi l’invasion, près de 32 000 pièces ont été dérobées sur les 12 000 sites archéologiques répertoriés du pays, et 15 000 autres ont disparu lors du pillage du Musée national de Bagdad. Seules 8 500 d’entre elles ont pu être retrouvées, selon les sources officielles. Les autres seraient disséminées en Italie, en Turquie, en France, en Iran, en Espagne et dans certains pays du Golfe.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°285 du 4 juillet 2008, avec le titre suivant : De retour en Irak

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque