De l’origine de la guerre

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 8 décembre 2010

DAMAS - Des fouilles entreprises depuis 2003 à la frontière irako-syrienne révèleraient, selon un archéologue allemand, les traces de la «Â première guerre de l’humanité ».

Clemens Reichel, qui dirige le chantier pour le compte de l’université de Chicago, avance que les 2 300 boules de torchis et de glaise brûlées découvertes sur le site auraient fait office de munitions. L’ancienne ville de Hamoukar aurait ainsi été réduite en cendres il y a près de 6 000 ans par des assaillants venant du sud de la Mésopotamie.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°251 du 19 janvier 2007, avec le titre suivant : De l’origine de la guerre

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque