Vendredi 23 février 2018

De l’ordre au Chaos

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 6 janvier 2009

Le 16 décembre 2008, la cour d’appel de Grenoble a ordonné la remise en état des lieux de la « Demeure du Chaos », la résidence et œuvre d’art controversée de Thierry Ehrmann.

GRENOBLE (ISÈRE) -  La cour d’appel a donné neuf mois au fondateur d’Artprice pour exécuter son ordre, sous peine de devoir régler une astreinte de 75 euros par jour. Elle l’a également condamné à une amende de 30 000 euros. Situé dans un village classé des environs de Lyon, la transformation de cet ancien relais de poste du XVIIe siècle suscite la controverse. Nous y reviendrons.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°294 du 9 janvier 2009, avec le titre suivant : De l’ordre au Chaos

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque