Vendredi 22 octobre 2021

Grands sites

Création de l’établissement public du Mont-Saint-Michel 

Par Jinane Dolbec · lejournaldesarts.fr

Le 13 décembre 2019 - 312 mots

MONT-SAINT-MICHEL

Annoncée en mars dernier, la structure va assurer la gestion et la promotion du site inscrit au Patrimoine de l’Unesco.

Le Mont-Saint-Michel. © LEPOLAU2008, CC BY-ND 2.0
Le Mont-Saint-Michel.

La création d’un établissement public, voulu par les collectivités locales, était dans l’agenda depuis le lancement en mars dernier par Edouard Philippe 2019 d’une structure de préfiguration de l’établissement public. Il vient d’être officialisé.

Il a pour mission « d'assurer le rayonnement national et international du site du Mont-Saint-Michel, contribuer à son développement touristique, culturel, paysager et territorial dans le respect de son histoire, de l'inscription au patrimoine mondial ».

Le haut fonctionnaire et ancien président de la Monnaie de Paris Christophe Beaux dirige depuis ses débuts la mission de préfiguration. Le président devait être nommé dans les prochains, vraisemblablement Christophe Beaux.

Le siège est situé dans le département de la Manche et le conseil d’administration comprendra vingt-cinq membres qui se réuniront au moins deux fois par an. Ce conseil sera composé notamment de neuf représentants de l’Etat, neuf représentants des collectivités territoriales et deux « personnalités qualifiées », choisies pour leur compétence dans le domaine d’activité de l’établissement. 

Les ressources de l’établissement seront constituées des recettes issues de son activité,  de subventions de l’Etat, des collectivités territoriales et du Centre des monuments nationaux et de dons privés. 

Le Mont-Saint-Michel est l’un des sites touristiques les plus fréquentés de France avec 2,3 millions de visiteurs par an. Véritable chef-d’œuvre artistique et architectural, il est inscrit au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1979. L’abbaye bénédictine construite entre le XIe et le XVIe siècle et consacrée à l’archange saint Michel s’élève sur un îlot rocheux soumis à la volonté des marées

La création de l’établissement public est une étape majeure pour le développement et la gestion du site et de sa baie. En parallèle, l’État a repris la responsabilité du barrage du Couesnon, confirmant ainsi l’importance nationale des travaux hydrauliques au large du Mont-Saint-Michel. 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque