Corruption et restauration

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 21 octobre 2008

L’ancien patron de la restauration du Caire islamique, Ayman Abdel Monem, et deux autres responsables du ministère égyptien de la Culture ont été condamnés le 8 octobre à dix ans de prison pour corruption par un tribunal pénal du Caire (Égypte).

LE CAIRE - Chargé d’un grand projet de restauration du Caire islamique (ensemble unique de monuments médiévaux classé par l’Unesco), Ayman Abdel Monem et Hussein Ahmed Hussein, patron de projet en Nubie (sud), avaient été arrêtés en août 2007 après que trois entrepreneurs eurent révélé leur avoir octroyé 5 millions d’euros afin d’obtenir des chantiers.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°289 du 17 octobre 2008, avec le titre suivant : Corruption et restauration

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque