Mercredi 21 février 2018

Vézelay

Christian Zervos en son Musée

Par Maureen Marozeau · Le Journal des Arts

Le 23 août 2007

Après avoir donné à la cité bourguignonne de nombreuses œuvres, l’éditeur des « Cahiers d’art » s’installe dans la maison de Romain Rolland.

VÉZELAY - Initié en 1988, abandonné, puis repris par le conseil général de l’Yonne, le projet de reconversion de l’ancienne demeure de l’écrivain Romain Rolland en « Musée Zervos » a enfin abouti. Situé à quelques centaines de mètres de la splendide abbaye romane et gothique, ce Musée de France abrite le legs de Christian Zervos à Vézelay (Yonne), commune où il a résidé et où il est enterré. Fondateur des Cahiers d’art, revue artistique publiée de 1926 à 1960, Christian Zervos (1889-1970) fut un éditeur qui côtoya les plus grands artistes de son temps, parmi lesquels Pablo Picasso. Son intérêt pour la création l’avait poussé à accueillir dans sa boutique du 14, rue du Dragon, à Paris, des œuvres signées Calder, Laurens, Miró, Klee, Kandinsky, Giacometti et bien sûr Picasso.

Le « Zervos » dans les combles
Conservateur au Centre Pompidou, à Paris, au cabinet d’art graphique, Christian Derouet s’est vu confier la conception du Musée Zervos à partir d’un legs pour le moins hétéroclite, comprenant œuvres d’artistes datées de 1925 à 1965, objets personnels et gravures réalisées pour les Cahiers d’art. À l’achèvement de sa mission, avec l’ouverture du musée, le conservateur a pris la direction artistique du projet. À ce titre, le Musée Zervos peut être considéré comme un musée vivant, où les récentes et régulières acquisitions complètent les collections existantes – dont un très beau Max Ernst, La Sauterelle, 1934, acquis en 2001 avec l’aide du FNAC (Fonds national d’art contemporain), du FRAM (Fonds régional d’acquisition des musées) de Bourgogne et du conseil général de l’Yonne. De qualité inégale, certaines œuvres de la collection ont malheureusement un goût d’invendu, à l’image du Mousquetaire à l’épée, 1969, huile sur carton laissée-pour-compte par Picasso pour renflouer les Zervos.
L’architecte Pietro Cremonini a réhabilité l’ancienne bâtisse laissée à l’abandon en 1970, en privilégiant la lumière naturelle. La collection permanente y est déployée sur trois niveaux, avec une salle recréant plus ou moins fidèlement le lieu d’exposition de la rue du Dragon. Un espace est spécialement conçu pour accueillir une peinture murale de Fernand Léger, commandée par Jean Badovici, un ami de Zervos, et réalisée à Vézelay. À l’étage, la chambre à coucher où est décédé Romain Rolland a été préservée comme lieu de mémoire, tandis que la maison attenante, dite « du jardinier », est réservée aux expositions temporaires. Jean Hélion y est le premier invité avant de céder la place à Jean Lurçat.
Si le nom de Zervos est aujourd’hui indissociable de celui de Pablo Picasso, c’est en raison de la compilation par l’éditeur du catalogue raisonné – resté inachevé – de l’artiste en trente-trois volumes, couvrant la période de 1932 à 1978. Bible des historiens et marchands sur Picasso, le Zervos est exposé dans les vitrines situées dans les combles de la bâtisse. Confiné à ce seul étage, le travail d’édition est peu mis en valeur au sein du musée. D’aucuns regretteront également que les archives des Cahiers d’art restent à demeure au Centre Pompidou, à Paris, privant le musée de Vézelay d’une dimension historique et documentaire essentielle. Par bonheur, paraît un important ouvrage consacré à la revue et réalisé sous la direction de Christian Derouet. Richement illustré, il est d’une grande rigueur scientifique.

MUSÉE ZERVOS

Rue Saint-Étienne, 89450 Vézelay, tél. 03 86 32 39 26, ouvert tlj sauf mardi, du 15 mars au 15 novembre, 10h-18h, www.musee-zervos.fr. Ouvrage collectif, Cahiers d’art, Musée Zervos à Vézelay, éd. Hazan, 280 p., 300 ill., ISBN 2-7541-0053-9, 50 euros.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°240 du 23 juin 2006, avec le titre suivant : Christian Zervos en son Musée

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque