Mercredi 12 décembre 2018

Chapelle sinistrée en Bretagne

Le Journal des Arts

Le 18 juillet 2007 - 100 mots

 PARIS - La ministre de la Culture et de la Communication, Christine Albanel, a condamné « l’acte criminel qui semble être à l’origine de l’incendie qui a entièrement ravagé », le 17 juin, la chapelle de La Croix à Loqueffret (Finistère). Classé monument historique depuis 1926, cet édifice du XVIe siècle fera l’objet d’une campagne de restauration financée en partie par l’État. D’après les enquêteurs, ce sinistre pourrait être le fait de mouvements satanistes, remarqués précédemment dans la région pour des actes de vandalisme similaires. Sept personnes ont été interpellées le 21 juin dans le cadre de cette enquête diligentée par le parquet de Quimper.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°263 du 6 juillet 2007, avec le titre suivant : Chapelle sinistrée en Bretagne

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque