Samedi 24 février 2018

Chantilly : le dôme restauré

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 14 septembre 2009

La restauration du dôme des Grandes Écuries du château de Chantilly, construites au XVIIIe siècle pour le Grand Condé et propriété de l’Institut de France, est enfin achevée.

CHANTILLY. Les travaux, entrepris en 1994, ont été rapidement suspendus après que l’on a constaté un affaissement de plus de 60 cm de la charpente, qui enjambe un vide de 18 m (contre 14 m pour la cathédrale de Beauvais). Cet affaissement commençait à charger dangereusement la voûte de pierre. À la suite de nouvelles études, l’architecte en chef des Monuments historiques, Bernard Collette, a décidé la reprise du chantier en février 1996. Après un relèvement à l’aide d’un portique provisoire, la charpente a pu être conservée en l’état grâce à la mise en place d’un câble d’acier tressé qui la ceinture. Le chantier a coûté plus de 14 millions de francs, dont la moitié apportée par l’État, 20 % par l’Institut de France, le reste par la Région Picardie et le département de l’Oise. Les Grandes Écuries de Chantilly, un des fleurons de l’architecture classique française, ont été construites de 1719 à 1735 pour Louis-Henri de Bourbon, septième prince de Condé (1692-1740), par l’architecte Jean Aubert, afin d’abriter chevaux et chiens de meute. Elles se déploient comme un véritable palais sur 186 m le long de la Pelouse, vaste pâturage devenu hippodrome au XIXe siècle, et se composent de deux nefs principales réunies en leur centre par un vaste octogone couvert du fameux dôme. Celui-ci, qui abritait les dîners de réception au XVIIIe siècle, présente un décor sculpté de Rémy-François Bridault autour de l’abreuvoir central. Sa hauteur est de 28 m et sa largeur de 20,50 m. Un balcon de ferronnerie, où se tenaient les sonneurs de trompe lors des réceptions, en fait le tour. Depuis 1987, le montant des travaux des Grandes Écuries portant sur différentes parties du bâtiment, à l’exception du dôme, s’est élevé à 8 millions de francs.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°49 du 5 décembre 1997, avec le titre suivant : Chantilly : le dôme restauré

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque