Samedi 24 février 2018

Chambord repart en chasse

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 24 septembre 2009

Le château de Chambord accueille le nouveau Musée de la chasse et de l’art animalier, réaménagé et enrichi après une fermeture de deux ans.

CHAMBORD. Les collections du Musée de la chasse et de l’art animalier à Chambord ont été largement renouvelées. Ta­bleaux, tapisseries, gravures et armes anciennes s’enrichissent des dépôts du Musée du Louvre, du Musée de l’Armée et de la Direc­tion du Patrimoine. Ces prêts viennent s’ajouter aux possessions de la Fondation Sommer (Maison de la chasse et de la nature), qui gère le musée. Dans un souci de qualité et de cohérence historique, la Fondation a privilégié les œuvres du XVIe au XVIIIe siècle, qui corres­pondent à la pleine période d’acti­vité de Chambord, avec notamment des toiles de Rubens, Snyders, Desportes et Oudry. L’exposition s’organise en quatre parcours : les mythes et légendes de la chasse, la repré­sen­tation de l’animal, et les pra­tiques cynégé­tiques aux XVIe et XVIIe siècles, puis au XVIIIe siècle.

Domaine national de Chambord, tél. 02 54 50 40 00

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°44 du 26 septembre 1997, avec le titre suivant : Chambord repart en chasse

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque