Vendredi 27 novembre 2020

Balanciaga a enfin son musée

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 21 juin 2011 - 95 mots

GETARIA (Espagne) - Avec huit ans de retard, à cause de difficultés judiciaires, le Musée Balanciaga a ouvert ses portes au public le 10 juin à Getaria, la ville natale du couturier, sur la côte basque espagnole.

Sur une initiative de la fondation privée éponyme, les autorités locales ont participé à son financement, dont le coût s’élève à 30 millions d’euros, le quintuple du budget initial. Seront exposés en roulement 90 robes et accessoires de Cristobal Balanciaga (1895-1972), qui habilla des figures aussi renommées que Marlène Dietrich, Grace Kelly ou des reines espagnoles et belges.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°350 du 24 juin 2011, avec le titre suivant : Balanciaga a enfin son musée

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque