Dimanche 21 octobre 2018

Aux origines de l’Arabie

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 29 septembre 2009 - 138 mots

ÎLE D’AKAB - Le plus ancien sanctuaire d’Arabie connu à ce jour vient d’être découvert dans l’île d’Akab, à environ 50 km au nord de Dubaï (Émirats arabes unis).

Daté de 3500 avant J.-C, c’est également le plus ancien site rituel consacré au dugong, un imposant mammifère marin. Les fouilles, effectuées par une mission archéologique française (conduite par l’Institut national de recherches archéologiques préventives et la Centre national de la recherche scientifique) en collaboration avec le musée de l’émirat d’Umm al-Quwain, révèlent que, au VIe siècle av. J.-C., le village d’Akab était un campement de pêcheurs. Cependant, si les scientifiques affirment que la structure en os de dugong retrouvée, élaborée de façon ritualisée, était un sanctuaire, le mystère reste entier quant à son utilité précise. Des études plus poussées devraient permettre d’élucider les questions qui restent en suspens.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°310 du 2 octobre 2009, avec le titre suivant : Aux origines de l’Arabie

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque