Dimanche 29 novembre 2020

Antique Taden

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 3 mars 2006 - 184 mots

TADEN - Dans le cadre de travaux d’aménagement, l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) a mis au jour un important établissement rural gallo-romain en Bretagne, sur la commune de Taden, au nord-ouest de Dinan (Côte-d’Armor). Tout juste achevées, les fouilles ont révélé une grande villa du début du IIe siècle dans un excellent état de conservation, notamment les sols en terre cuite. Constituée de trois ailes disposées en U, la partie résidentielle de la villa – comprenant notamment une salle de réception, des cuisines et une zone de stockage –s’étend sur environ 1 000 m2, au sein d’un vaste domaine foncier. Composés d’une série de pièces ornées de peintures murales et de divers bassins, des thermes d’environ 200 m2 étaient situés dans l’aile sud de la villa, attestant de la richesse du propriétaire. Autour de la maison du maître se déployaient des bâtiments agricoles, tandis que les champs et les pâturages étaient délimités par des fossés et des clôtures. Avec les villas de Châtillon-sur-Seiche (Ille-et-Vilaine) et du Quiou (Côtes-d’Armor) découverts par l’Inrap dans les années 1980-1990, le site de Taden vient compléter la connaissance des villas gallo-romaines de Bretagne.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°232 du 3 mars 2006, avec le titre suivant : Antique Taden

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque