Mercredi 13 novembre 2019

Moins de gratuité dans les musées italiens

Par Chiara Longo · lejournaldesarts.fr

Le 30 juin 2014 - 198 mots

ROME (ITALIE) [30.06.14] - La politique tarifaire des musées italiens s’aligne sur l’Europe. Moins de gratuité et plus d’heures d’ouverture.

Au cours de la troisième édition des Etats généraux de la culture, le ministre de la Culture Franceschini a annoncé le changement de la politique tarifaire des musées et des sites archéologiques italiens. La nouvelle politique tarifaire entre en vigueur dès le 1er juillet 2014.

« L’analyse des données concernant les entrées de nos musées, où chaque année plus d’un tiers des visiteurs ne paye pas, impose un tournant "européen" », explique le ministre.
Le décret ministériel fixe dorénavant la gratuité en dessous de 18 ans avec des réductions jusqu’à 25 ans. Le billet plein tarif devient la norme. Les retraités sont en effet maintenant exclus de la gratuité.

Le décret prévoit également des opérations « Dimanche au musée » qui assure la gratuité pour tous, les premiers dimanches du mois, et « Une nuit au musée » qui établit au cours de l’année au moins deux nocturnes à 1 euro.

Si la gratuité est réduite, la plage horaire d’ouverture est en revanche élargie : tous les vendredis il y aura des nocturnes dans les principaux musées d’Etat.

Légendes photos

Le Colisée - source Pixabay

Dario Franceschini, Ministre du patrimoine, des activités culturelles et du tourisme d'Italie - © Photo Francesca Minonne - 2008 - Licence CC BY-SA 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque