Dimanche 20 septembre 2020

Emploi

Le Journal des Arts recherche ses nouveaux talents

Par Jean-Christophe Castelain · lejournaldesarts.fr

Le 7 septembre 2020 - 857 mots

PARIS

Rejoignez le premier journal sur l’actualité de l’art, pour consolider sa ligne éditoriale au service de ses lecteurs.

Machine à écrire. © Photo Jill Wellington, Pixabay License
Photo Jill Wellington

Si vous pensez que les crises sont des opportunités alors ces offres d’emploi de journalistes peuvent vous intéresser. Le Journal des Arts est en effet bien décidé à renforcer son contenu éditorial pour mieux affronter les mutations en cours dans la presse que les tumultes du Covid-19 ne font qu’accélérer. 

A son apparition au début du siècle dernier la radio n’a pas remplacé la presse ; plus tard, la télévision n’a pas fait disparaître la radio et Internet n’a pas tué la télévision. Il en est de même pour les réseaux sociaux qui ne sonnent pas le glas de la presse. Chaque nouveau média trouve sa place en profitant du constant accroissement du temps disponible des consommateurs d’information. On peut ainsi lire les journaux en ligne dans les transports en commun, ce qui était impossible il y a encore 10-15 ans.

Encore faut-il que la presse sache s’adapter en revenant à ses fondamentaux : informer, donner à penser et distraire, à travers une écriture de qualité. Par chance, dans notre secteur, la culture et les arts sont portés par une incroyable vitalité de la création, de la protection du patrimoine, des expositions, du marché, et de l’aménagement territorial. 

Le Journal des Arts recherche des journalistes pour étoffer son équipe actuelle afin de mieux raconter tout cela. La rédaction du JdA est prête à accueillir de nouveaux auteurs, même avec une courte - mais indispensable - expérience de journaliste, diplômés en histoire de l’art et d’une école de journalisme ou à défaut d’école de journalisme, diplômés en droit, en sciences politiques ou économiques.

Le JdA peut donner toute leur place à des journalistes sachant écrire, compter, penser et enquêter.

Écrire. A l’heure des réseaux sociaux avec leur vocabulaire limité et leur orthographe quasi phonétique, les futurs journalistes du JdA doivent offrir à leurs lecteurs des textes bien écrits. Savoir à la fois manier une écriture aiguisée pour rendre compte de l’actualité chaude sur le site LeJournaldesarts.fr mais savoir aussi raconter avec du style, dans de longs articles pour le quinzomadaire papier, l’histoire des arts, le contenu d’une exposition, d’un livre, les coulisses du marché, les réalités de la politique culturelle, le parcours des acteurs culturels.

Bien écrire c’est naturellement hiérarchiser les informations, mettre en évidence le message essentiel, en somme trouver l’angle afin que le lecteur aille jusqu’au bout de l’article, satisfait d’avoir appris quelque chose ou d’avoir été distrait. 

Calculer. L’art n’est pas pure création éthérée. C’est aussi une économie, un marché, une industrie des expositions, une branche professionnelle importante (le bâtiment et la restauration du patrimoine), un levier de développement territorial, des budgets publics … Il faut aussi savoir calculer afin de ne pas confondre millions et milliards, savoir actualiser les francs de 1990 en euros de 2020, comparer un chiffre avec un autre afin de lui donner du sens. 

Écrire, calculer et penser ! Penser par soi-même, sortir des ornières de la pensée paresseuse et des phrases toutes faites vides de sens, analyser les dynamiques dans le temps long, prendre de la distance avec le discours des communicants, adopter une posture critique à l’affût des infox. Penser c’est aussi s’engager avec rigueur en refusant de dénoncer avec la meute ou de louanger par calcul. Au Journal des Arts, on dit ce que l’on observe, même si cela ne doit pas plaire, mais on le dit en argumentant avec mesure car le JdA n’est pas un blog militant à la colère sélective. 

Écrire, calculer, penser …. Enquêter. L’enquête c’est l’essence même du journalisme qui ne doit pas se contenter des communiqués de presse qui lui arrivent dans sa messagerie. Au Journal des Arts, on essaye d’analyser et d’expliquer les ressorts de la création, l’efficience des politiques publiques, la pertinence des restaurations, les coulisses d’une vente. Au JdA on pratique le journalisme de terrain pour « sortir » des sujets inédits, des « scoops », de publier les informations avant ses confrères. Cela suppose bien évidemment de se constituer un réseau de contacts, d’informateurs, de sources …

Écrire, calculer, penser, enquêter, tout cela dans le cadre d’une charte déontologique dont Le Journal des Arts a été l’un des premiers journaux d’art à se doter.

Artclair Editions, l’éditeur du Journal des Arts et de L’Œil est un groupe de presse indépendant. Il n’appartient pas à un capitaine d’industrie qui finance à perte ses journaux espérant se rattraper en influence personnelle, au risque d’un jour de se lasser de perdre de l’argent. L’actionnaire unique est pleinement investi dans l’éditorial au service de ses lecteurs. La taille de l’entreprise lui confère agilité et réactivité.

Le Journal des Arts recherche des journalistes pour toutes ses rubriques, avec le statut de pigiste salarié ce qui veut dire que la rémunération dépend du nombre d’articles publiés. 

Toujours intéressés ? Merci d’envoyer à Jean-Christophe Castelain par courriel votre CV accompagné d’une lettre de motivation et d’un article publié dont vous pensez qu’il correspond le mieux à l’ADN du Journal des Arts. Il sera répondu à chaque candidature.

Cette annonce a été publiée initialement le 7 septembre 2020.

Thématiques

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque