Une vente au secours de la Fondation Vasarely

PARIS - Le 7 mars à Drouot, Me Yves Wetterwald, commissaire-priseur niçois, dispersera une cinquantaine d’œuvres de Victor Vasarely provenant de la Fondation Vasarely (Aix-en-Provence) dont trois peintures (est. de 12 000 à 40 000 euros), ainsi qu’une centaine de sérigraphies offertes par André Vasarely, l’un des fils de l’artiste. Cette vente intervient suite à des difficultés financières mettant en péril la pérennité de la fondation Vasarely, actuellement sous administration judiciaire provisoire.

Rens. (expert Marc Ottavi) 01 42 46 41 91 et www.expertise-ottavi.fr

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°298 du 6 mars 2009, avec le titre suivant : Une vente au secours de la Fondation Vasarely

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque