Vendredi 23 février 2018

Du beurre dans les épinards de la Fondation Vasarely

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 17 mars 2009

Le 7 mars à Drouot, 100 % des œuvres de Victor Vasarely ont trouvé preneurs pour 305 600 euros, sous le marteau du commissaire-priseur niçois Me Yves Wetterwald.

PARIS - La somme collectée est destinée à renflouer la Fondation Vasarely (Aix-en-Provence), placée sous administration judiciaire provisoire à la suite de difficultés financières mettant en péril sa pérennité. La vente comprenait une cinquantaine d’œuvres originales de Vasarely provenant de la fondation, dont Reess, acrylique sur toile adjugée 67 200 euros, ainsi qu’une centaine de sérigraphies offertes par André Vasarely, l’un des fils de l’artiste.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°299 du 20 mars 2009, avec le titre suivant : Du beurre dans les épinards de la Fondation Vasarely

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque