Dimanche 21 octobre 2018

Une aquarelle d’Hitler

Par Aurélie Romanacce · L'ŒIL

Le 21 novembre 2016 - 118 mots

Artiste raté – il échoue au concours d’entrée des Beaux-Arts de Vienne –, Adolf Hitler a néanmoins réalisé plusieurs séries de dessins et d’aquarelles de paysages et de nus, de 1904 à 1922. Malgré un style insipide et académique, les œuvres du dictateur nazi bénéficient d’un engouement morbide qui ne se dément pas, comme l’a constaté la maison Weidler lors d’une vente polémique le 11 juin 2015 à Nuremberg. L’œuvre la plus chère parmi les quatorze créations du Führer ? Cette aquarelle représente le château de Neuschwanstein, un lieu hautement touristique de Bavière, qui a inspiré par ailleurs le logo de Walt Disney. Estimée 45 000 euros, l’œuvre fut acquise par un collectionneur chinois pour 100 000 euros.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°696 du 1 décembre 2016, avec le titre suivant : Une aquarelle d’Hitler

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque