Samedi 22 février 2020

Ventes publiques

Un nouveau président à la Chambre Nationale des Commissaires-priseurs judiciaires

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 6 janvier 2016 - 317 mots

PARIS [06.01.16] – Nicolas Moretton a été élu président de l’établissement public pour une durée de deux ans et devra gérer durant son mandat les bouleversements provoqués par la loi Macron.

Nicolas Moretton, âgé de 41 ans, a été élu président de la Chambre Nationale des Commissaires-priseurs judiciaires (CNCPJ).

Diplômé en Droit et en Histoire de l’art de l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Nicolas Moretton se spécialise rapidement dans l’expertise industrielle et dans la gestion des procédures collectives. Il est nommé commissaire-priseur judiciaire en 2005 à Nanterre, et est également gérant de sociétés de ventes volontaires. En 2008 il entre à la Chambre des commissaires-priseurs judiciaires de Paris, en tant que membre puis en qualité de délégué. Il est ensuite élu trésorier de la CNCPJ en 2010.

Dans un communiqué, le nouveau président a indiqué vouloir surveiller de près la mise en place des décrets d’application de la loi Macron. Celle-ci, définitivement adoptée le 10 juillet 2015, prévoit de modifier les conditions d’exercice des commissaires-priseurs judiciaires et de créer dans les dix mois suivant la publication de la loi une profession unique de commissaire de justice regroupant commissaires-priseurs, huissiers et mandataires de justice.

La Chambre Nationale des Commissaires-Priseurs judiciaires est un établissement d’utilité publique auquel sont affiliés les 423 commissaires-priseurs judiciaires, et a pour mission principale de représenter la profession auprès des Pouvoirs Publics. C’est également la CNCPJ qui concilie tous différents d’ordre professionnel, règle le budget de toutes les œuvres sociales intéressant les commissaires-priseurs judiciaires, donne son avis sur les règlements intérieurs établis par les chambres de discipline, ou encore donne son avis, à chaque fois qu’elle en est requise par le Garde des Sceaux, sur les questions professionnelles rentrant dans ses attributions. Le Bureau de la Chambre se compose de cinq membres, élus pour deux ans parmi les 22 délégués des compagnies régionales, avec un Président, un vice-président, un rapporteur, un secrétaire et un trésorier.

Légende photo

Logo de la Chambre Nationale des Commissaires-priseurs judiciaires © CNCPJ

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque