Mercredi 11 décembre 2019

Ventes publiques

Un Le Nain Classé « trésor national » et soumis aux enchères

Par Marie Potard · Le Journal des Arts

Le 24 mai 2018 - 207 mots

Montbazon. L’enfant Jésus en adoration de la croix, des frères Le Nain, XVIIe (est. 3 à 5 M€), a été classé « trésor national » par le ministère de la Culture le 17 avril.

L’œuvre n’a donc pas obtenu son certificat d’exportation et ne peut quitter le territoire pendant 30 mois. En théorie, cette démarche pourrait signifier que l’État aurait l’intention de se ménager du temps pour réunir les deniers nécessaires à son acquisition. Mais selon le commissaire-priseur Aymeric Rouillac, organisateur de la vente, il n’en serait rien. « Nous étions prêts à discuter et à suspendre la vente aux enchères, mais malheureusement, la proposition d’offre d’achat du Louvre est déconnectée du marché (pas même la moitié de l’estimation basse). Nous avons donc décidé de soumettre le tableau aux enchères. Pourquoi classer une œuvre pour laquelle le Louvre ne semble pas avoir de budget d’acquisition ? », s’étonne le commissaire-priseur. Les conservateurs ouvrent-ils le parapluie pour ne pas se voir reprocher de ne pas l’avoir classé comme pour les Rembrandt Rothschild ? Estampillé « trésor national », le tableau pourrait se voir privé d’enchères étrangères (de particuliers ou de musées), sauf à accepter qu’il reste « bloqué » en France encore deux ans. Si l’importance de l’œuvre pourrait bien prévaloir, le suspens reste entier jusqu’au 10 juin.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°502 du 25 mai 2018, avec le titre suivant : Un Le Nain Classé « trésor national » et soumis aux enchères

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque