Dimanche 15 décembre 2019

Tajan perd du terrain à Monaco

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 7 septembre 2011 - 133 mots

MONACO - Installée sur le Rocher depuis une trentaine d’années, la maison Tajan a enregistré 5,6 millions d’euros de recette pour ses ventes de bijoux et d’horlogerie de collection, les 2 et 3 août à Monaco. Avec seulement une petite hausse d’à peine 6 % par rapport à l’été 2010, la maison de ventes perd sa place de leader dans ces spécialités au profit de son concurrent Artcurial. La vente Tajan d’art moderne, contemporain et de design du 2 août a rapporté 1,7 million d’euros. C’est mieux qu’Artcurial, qui n’a récolté que 741 400 euros pour sa vacation de sculptures du XXe siècle, le 25 juillet. Mais Tajan accuse tout de même une perte de vitesse : la SVV avait vendu pour 3,1 millions d’euros d’œuvres modernes et contemporaines l’an dernier à Monaco.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°352 du 9 septembre 2011, avec le titre suivant : Tajan perd du terrain à Monaco

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque