Ventes de la quinzaine

Tableaux anciens : Vente du 28 janvier, New York

Sotheby’s

Par Armelle Malvoisin · Le Journal des Arts

Le 19 janvier 2010

Une dizaine de toiles de maîtres anciens provenant de diverses collections françaises vient enrichir la traditionnelle vente new-yorkaise de fin janvier chez Sotheby’s.

Parmi ces tableaux, signalons un délicat Portrait d’Alexandrine Émilie Brongniart en robe blanche (1795) du baron Gérard (ill. ci-contre), estimé 300 000 dollars (200 000 euros). Cette œuvre de jeunesse du peintre illustre la fille de l’architecte Alexandre Brongniart, alors âgée de quinze ans. La toile, qui inspira Ingres pour son portrait Mademoiselle Rivière en 1806, fut mise en vente en 1897 à Drouot où elle fut rachetée par un descendant des Brongniart. Elle réapparaît pour la première fois depuis plus d’un siècle.

Notons aussi une exceptionnelle marine représentant une Vue de la rivière et de la ville de Weesp (1650), huile sur panneau de Salomon van Ruysdael, estimée 800 000 dollars (535 000 euros). Cette peinture au subtil jeu de lumière fut confisquée à la famille Schloss pendant la Seconde Guerre. Après restitution, elle fut mise aux enchères à Paris en 1949 et conservée par la famille de l’acquéreur pendant soixante ans.

Expert : George Wachter
Estimation : 46 à 67 millions de dollars (31 à 46 millions d’euros)
Nombre de lots : 90

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°317 du 22 janvier 2010, avec le titre suivant : Tableaux anciens : Vente du 28 janvier, New York

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque